Le News, Revue de presse

 

Cette entreprise est leader dans la fabrication des pipes pour les hydrocarbures et l’hydraulique.

L’Entreprise publique Alfapipe, relevant du Groupe des industries métallurgiques et sidérurgiques Imetal, vient de signer mercredi une convention de groupement commercial avec l’Entreprise mixte publique/privée algérienne, la Société Global Support Group (Sgsg). Alfapipe est leader dans la fabrication et la commercialisation des tubes en acier soudés en spirale destinés, principalement aux secteurs du transport des hydrocarbures et de l’hydraulique. Elle compte deux unités de production de pipes, l’une à Annaba et l’autre à Ghardaïa. A travers cette convention de partenariat, elle vise à renforcer sa position, en pointant le marché international. Selon son directeur général, Aït Youcef Mahmoud, la signature de cette convention de groupement s’inscrit en droite ligne de la stratégie globale de diversification des marchés. Elle vient également renforcer la position de la société qui bénéficie d’une grande expérience dans les activités d’exportation grâce à un réseau dense sur le marché international. La Société Global Support Group, s’est associée avec ce «géant du pipe» pour renforcer aussi sa position, sachant qu’elle a déjà décroché plusieurs marchés internationaux, lesquels sont en cours de concrétisation, indique-t-on auprès de la Sgsg. Il s’agit notamment de la réalisation de 500 km de pipes hydrauliques en Mauritanie, 300 km de pipe-gaz aux Emirats arabes unies, 100 km de pipes hydrauliques au Sénégal. Concernant ce nouveau groupement, dénommé «GSC-Alfapipe» et jouissant de la personne morale, les deux parties se sont associées pour mieux commercialiser les tubes en acier en spirale produits. L’entreprise Alfapipe a été créée le 15 juillet 2006, suite à la fusion des deux sociétés Alfatus (filiales du Groupe Sider) qui avait démarré sa production à Annaba en mars 1969. Elle est aujourd’hui implantée au sein du complexe d’El-Hadjar, et Pipegaz (filiale du groupe Anabib) qui avait démarré sa production à Ghardaïa en mars 1977 et qui est implantée à la zone industrielle de Bounoura (Ghardaïa). Son effectif, qui s’élève à plus de 1 500 employés, est réparti entre ses deux usines et son siège qui se situe à Alger. Il jouit d’une culture d’entreprise bâtie sur un cumul d’expérience d’une quarantaine d’années dans le domaine de la fabrication de tubes et transmise par des pionniers de l’industrie en Algérie, qui sont arrivés à se conformer aux derniers standards mondiaux dans leur domaine.

Source : L’expression 

23 juillet  2018