Le Revue de presse

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Un projet de convention-cadre a été signé, dernièrement, entre le Groupe Imetal et l’université Badji-Mokhtar de Annaba, représentés respectivement par MM. Tarek Bouslama et Ammar Haiahem. Cette convention de partenariat, qui vise à renforcer la relation entreprise-université et ainsi améliorer les performances de l’économie nationale serait une première du genre, selon le représentant du Groupe Imetal, initiateur du projet. Ce dernier a affirmé que cette convention de partenariat s’inscrit dans le domaine de la formation et marque le début d’un processus réactualisé de coopération avec l’université en matière de renforcement des compétences de la ressource humaine du groupe.

“Cet accord représente une nouvelle opportunité entre les deux parties pour s’informer sur les progrès techniques et technologiques, sur l’évolution de la recherche scientifique et sur les récentes innovations produites dans les métiers de l’industrie, notamment sidérurgique et métallurgique”, a assuré Tarek Bouslama devant un parterre d’invités, dont le wali de Annaba, Toufik Mezhoud, et les élus locaux. Ammar Haiahem, le recteur de l’université Badji-Mokhtar devait ajouter, pour sa part, que “les objectifs attendus de la présente convention portent sur le renforcement des relations de coopération et d’échanges dans les domaines pédagogique, scientifique et technique, notamment en ce qui concerne la formation et le perfectionnement, le développement des offres de formation et de l’axe de recherche en tenant compte des préoccupations des deux parties, l’encadrement des stages pratiques des étudiants, les visites techniques et l’enseignement ainsi que l’assistance technique, l’expertise et les prestations de services au profit du complexe sidérurgique ainsi que l’organisation conjointe d’activités scientifiques”.

Il a été annoncé, en outre, que les majors de promotion de ce pôle universitaire d’un genre inédit seront recrutés en priorité par les unités dépendant du groupe Imetal, en fonction des postes offerts dans leurs spécialités respectives.

                                         A. A. 

Source : Liberté

13/07/2019