Le Revue de presse

Le Groupe des Industries métallurgiques et sidérurgiques (Imetal) a mis en place, dès la fin du mois de décembre, la nouvelle organisation de son groupe industriel. Cette réorganisation a touché la reconfiguration d’un portefeuille de 77 entreprises activant dans le secteur qui se réduit à 17 entreprises publiques économiques (EPE), toutes regroupées par métier d’activité.

Lire la suite de l’article

lesoirdalgerie